Que l’Homme nous protège de la Pédophilie de « L’Eglise de Dieu »

by SF

photo © Le Soir.be

photo © Le Soir.be

Abus sexuels sur mineurs dans l’Église catholique

L’Église catholique fait face depuis la fin du XXe siècle à la révélation de nombreuses affaires d’abus sexuels sur mineurs commis par des prêtres et des religieux. Si certaines de ces affaires ont été portées en justice, d’autres sont prescrites. D’autres encore ont été couvertes ou étouffées par la hiérarchie ecclésiastique. Depuis le début du XXIe siècle, de nombreux diocèses tendent à reconnaître publiquement leurs torts et cherchent à mieux collaborer avec les autorités civiles […]
« Wikipedia », continue >>> 

*

Le scandale de la pédophilie dans l’Eglise catholique

Les actes de pédophilie sont abominables. Le bon développement des enfants relève de la responsabilité des adultes. Abuser d’eux est criminel. On ne le dira jamais assez. Et pourtant, c’est ce qu’ont fait des prêtres à travers le
monde, trahissant la confiance qui leur était donnée en raison de leur fonction d’autorité religieuse. Les tentatives de relativiser ces affaires en disant que la majorité des actes de pédophilie se déroulent dans les familles, comme dans les institutions scolaires ou dans d’autres religions n’enlèvent rien à l’ignominie de ces actes. Les fautes des uns n’excusent pas les fautes des autres, surtout de la part de ceux qui se sont engagés dans le célibat consacré et qui ont reçu la mission d’annoncer l’Evangile. Ainsi donc il faut bien affronter aujourd’hui l’indéfendable. Tout était resté caché pendant des décennies. Beaucoup d’évêques n’avaient pas voulu prendre au sérieux ces problèmes qu’ils connaissaient de loin, dont ils avaient entendu parler. Il a fallu que quelques cas explosent aux Etats-Unis dans les années 90 pour qu’ils s’en préoccupent réellement, que le bruit enfle de plus en plus jusqu’à devenir un véritable tsunami médiatique qui souffle jusque devant les portes du Vatican.

« Etudes », continue >>>

*

Pédophilie : l’Église revient sur dix ans de scandales

«Vers la guérison et le renouveau» est le titre du symposium international ouvert lundi soir à Rome jusqu’à jeudi, à l’initiative de l’Université pontificale grégorienne, pour réfléchir aux abus sexuels sur mineurs dans l’Église catholique.
Cent dix représentants des conférences épiscopales du monde entier, plus d’une trentaine de responsables de congrégations religieuses et une représentante de victimes, travaillent sur une crise qui secoue l’Église catholique depuis plus de dix ans. À l’issue, un centre international de ressources de «protection des enfants» sera accessible via Internet.

« Le Figaro », continue >>>

*

Vaticangate : le scandale des abus sexuels dans l’église catholique

L’Eglise catholique est dans la tourmente après une cascade de révélations d’abus sexuels sur des mineurs commis par des membres du clergé en Europe et dans le reste du monde. Des scandales souvent étouffés par la hiérarchie cléricale. Ces affaires ont éclaboussé le pape lui-même, accusé en Allemagne et aux Etats-Unis d’avoir couvert ces crimes.

« Euronews », continue >>>

*

USA: un prêtre catholique avance que les jeunes “séduisent” les pédophiles

Le frère Benedict Groeschel, un membre estimé du diocèse de New York a soulevé un tollé après la publication d’une interview où il affirme que, “dans beaucoup de cas”, ce sont les jeunes qui séduisent les pédophiles. Il a aussi pris la défense d’un entraîneur de football américain condamné pour avoir abusé de jeunes garçons pendant quatorze ans.
Le prêtre de 69 ans s’exprimait sur le site du National Catholic Register, à propos de Ray Sandussky, cet entraîneur de l’université de Penn convaincu d’avoir abusé de plusieurs jeunes garçons.
Le prêtre a clairement pris sa défense: “Ce pauvre homme a fait ça pendant des années. Pourquoi personne n’a rien dit ? Apparemment, certains enfants étaient au courant et n’ont rien dit. Vous savez, jusqu’à il y a quelques années les gens n’avaient pas gravé dans leur esprit qu’il s’agit d’un crime.” Pour Benedict Groeschel, un pédophile pris pour la première fois ne devrait d’ailleurs pas aller en prison…

« RTBF », continue >>>

*

La confiance en l’Eglise catholique en chute libre

Une enquête de la KUL (Université catholique de Leuven) révèle que la confiance en l’Eglise est en chute libre en Flandre suite aux scandales des prêtres pédophiles. En 2010, au moment du scandale autour de l’évêque de Bruges, Roger Vangheluwe, près de la moitié des catholiques convaincus ont perdu confiance en leur Eglise.
A la fin de l’année 2010, les journaux, les radios, les télévisions et les sites internet étaient déjà remplis de nouvelles sur des scandales de pédophiles dans l’Eglise catholique. Comme si cela ne suffisait pas l’évêque de Bruges Roger Vangheluwe devait démissionner. Durant cette période, trois sociologues de la KUL- Jaak Billiet, Koen Abts et Marc Swyngedouw- ont mené une enquête sur la confiance en l’Eglise catholique en Flandre.
L’enquête est intéressante parce que les personnes interrogées l’ont été avant et après le tollé provoqué par les abus sexuels dans l’Eglise. Les sociologues ont donc pu déterminer si ces scandales avaient eu un impact ou non sur la confiance dans l’Eglise au cours de cette période difficile. Ils ont aussi pu obtenir une réaction sur l’opération de dissimulation de l’Eglise et les demandes d’indemnisation des victimes et le fait de savoir si l’Eglise devait avouer sa culpabilité.

« Flandre Info », continue >>>

*

Les scandales de pédophilie secouent l’Eglise catholique

La révélation de cas de pédophilie dans le clergé secoue l’Allemagne, l’Autriche et les Pays-Bas. Le pape pourrait s’adresser prochainement à tous les catholiques sur ce sujet
Benoît XVI reçoit vendredi 12 mars auVatican Mgr Robert Zollitsch, président de la Conférence des évêques d’Allemagne. Au menu, les scandales de pédophilie qui ont touché des établissements religieux dans les années 1970 et 1980, à commencer par le collège jésuite Canisius de Berlin, et le prestigieux Choeur des petits chanteurs de Ratisbonne…[…]

« La Croix », continue >>> 

*

Pédophilie dans l’Eglise catholique. Les faits en bref

Les faits. En bref
C’est dès les années 1985 que le premier rapport, aux Etats Unis, rédigé par un prêtre, Th. P. Doyle, stigmatise une série de cas de pédophilie à la suite de plusieurs plaintes. Les évêques préfèrent agir seuls dans leur diocèse. Huit ans plus tard, une commission publie certaine règles pour la sélection des candidats à la prêtrise.
En 1995, quelques affaires éclatent en Europe. C’est le cas en Autriche, d’un cardinal soupçonné d’abus sexuels. Le cardinal Angelo Sodano, de la curie, s’oppose à une enquête à son propos.
Dans les années 2000, les scandales surgissent dans de nombreux diocèses aux Etats-Unis, c’est le cas à Boston, en Oregon, à New-York. En décembre 2002, l’archevêque de Boston démissionne. Un véritable cataclysme. Un rapport (John Jay) dénombre près de 4.500 prêtres accusés d’abus sexuels à l’égard de mineurs durant les cinquante dernières années, soit 4% de l’ensemble du clergé. Le nombre de victimes est évalué à 11.000. On parle habituellement de pédophilie, mais il s’est souvent avéré que les prêtres abuseurs se sont pris à des jeunes garçons de 14 à 17 ans (c’est le cas aux Etats-Unis), cas relevant plus de l’éphébophilie que de la pédophilie.
Les indemnités se montent à 2 milliards de dollars, une réelle hémorragie financière pour l’Eglise catholique.
Récemment encore, en 2011, l’archidiocèse de Philadelphie a annoncé dans un communiqué avoir suspendu 21 prêtres soupçonnés d’actes pédophiles

« For a lady Pope », continue >>> 

*

Pédophilie : l’Eglise catholique néerlandaise visée à son tour

Une commission d’enquête indépendante a dénoncé la culture du silence des autorités religieuses vendredi 17 décembre, après avoir révélé que plusieurs milliers d’enfants avaient été victimes d’abus sexuels au sein de l’Eglise catholique aux Pays-Bas depuis 1945.
Les responsables de l’Eglise ont aussitôt fait part de leurs regrets et de leur honte et présenté leurs “sincères excuses” aux victimes. Selon la commission d’enquête, entre 10 000 et 20 000 mineurs ont été abusés sexuellement dans des orphelinats catholiques, des écoles et de séminaires entre 1945 et 1981.”Plusieurs dizaines de milliers de mineurs ont été soumis à des formes de comportements sexuels inapropriés plus ou moins graves, entre 1945 et 2010, allant de légers contacts au viol”, selon le rapport de la commission. Les abus commis par des prêtres ont été systématiquement dissimulés par l’Eglise, a ajouté la commission.
“L’Eglise catholique n’a pas l’habitude de laver son linge sale en famille”, a dit Wim Deetman, ex-ministre de l’éducation et ancien maire de La Haye, qui présidait la commission. “L’Eglise a commis des crimes contre l’humanité”, a dénoncé pour sa part Bert Smeets, militante de Mea Culpa, une organisation d’aide aux victimes.

« Le Monde », continue >>> 

*

Pour plus sur ce « sujet » Googler « scandales pédophilie de l’eglise catholique »